Soufre et glucose

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Soufre et glucose

Message  Joé le Ven 3 Oct 2014 - 13:23

Bonjour à tous,

je recherche des informations, expériences, concernant l'ajout de soufre et glucose dans le plénum afin de booster les bactéries. Le but étant bien évidemment d'optimiser le pouvoir épurateur d'un bac Jaubert.

• Les Jaubert dopés au glucose:
Le glucose est destiné à favoriser le métabolisme et l'activité bactérienne, et il semble que cela donne de très bons résultats dans l'accélération de la dégradation des nitrates.

• Les Jaubert dopés au souffre:
Cette méthode repose sur une invention de Marc Langouet. Sous la couche de sable, on place une rangée de billes de soufre. Cette "couche" va abriter une autre population de bactéries (thiobacillus denitrificans ?) capable de respiration nitrate. Ceci va parfaire encore plus efficacement la dégradation des nitrates.

L'idée principale est de réduire l'augmentation des nitrates au démarrage d'un bac Jaubert et pourquoi pas améliorer les performances du réacteur intégré que constitue un sol Jaubert à l'image d'un dénitrateur sur soufre.

A ce propos, j'ai trouvé un exemple de dénitrateur sur soufre + réacteur à calcaire sur le net: http://oprhardy.free.fr/article/denitrat/denitrat.html

Il me semble que notre ami Mimile a déjà essayé ce concept en installant des billes de soufre dans le plénum Wink .


@+


Dernière édition par Joé le Dim 5 Oct 2014 - 12:39, édité 1 fois (Raison : Compléments d'information)
avatar
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 53
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  mimile le Lun 6 Oct 2014 - 6:25

oui, j'ai essayé et ça fonctionne très bien,
je développerais le fonctionnement ce soir .
avatar
mimile

Messages : 437
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 68
Localisation : sainte maxime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  Joé le Lun 6 Oct 2014 - 12:07

Hello,

ok,merci Mimile Wink .

@+
avatar
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 53
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  mimile le Lun 6 Oct 2014 - 19:42

voilà, j'ai un peu plus de temps maintenant .
je suis venu au dénitrateur sur soufre quand j'étais à la recherche du Graal, soit une eau parfaite .
il s'est avéré que j'avais bien tapé et que les NO3 étaient très bas ( compte tenu que ma populasse grandit sans cesse)
j'ai dans un premier temps fabriqué un dénitrateur au soufre , le principe étant de travailler avec le plus petit débit possible , il fonctionne avec une pompe doseuse de 2 litres heure et je ne m'en occupe plus du tout .( bac totalisant 3000 litres d'eau quand même )
du coup, quand j'ai mis en marche mon nano, j'ai appliqué systématiquement l'apport de soufre , ça marche super mais ça n'a pas été bien tout de suite .
en effet, le mûrissement des bactéries ( qui respirent soufre )est long et à un moment une grosse partie d'hydrogène sulfuré poison violent est produit, conjointement, les NO3 présents sont dégradés en NO2, une deuxième bombe
dès ce moment, les NO3 vont être consommés et la production d'H2SO4 stoppée comme par magie ,
c'est donc un cycle dangereux à prendre en compte .
mon petit bac a tourné , l'eau est devenue glauque , trouble, puis c'est redevenu clair et maintenant, ......tout roule .
pour l'apport de glucose, c'est une autre façon de dénitrater mais pas avec du soufre ,
le soufre, c'est un dénitrateur autotrophe
le glucose, un hétérotrophe ( pas du tout le même fonctionnement ) j'en ai mis au point, c'est trop prise de tête pour le dosage du glucose .
j'ai peut être pas été trop clair, je répond à toutes vos questions
avatar
mimile

Messages : 437
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 68
Localisation : sainte maxime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  Joé le Lun 6 Oct 2014 - 20:01

En fait, le tout est de savoir si le soufre est plus facile à installer dans un plénum que d'injecter du glucose à l'aide d'un tube. D'après tes propos le dosage du glucose semble aléatoire, mais comment calculer la quantité de soufre à installer sous le plénum?

@+
avatar
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 53
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  mimile le Lun 6 Oct 2014 - 21:13

en fait, il faut mettre du soufre dans le plénum puis on ne s'occupe plus de rien , une fine couche de 3mm suffit pour des années et ça s'use très lentement , les NO3 épuisés le processus s'arrête et redémarre tout seul .
il se dégage un peu d'acide sulfurique ( ph minus )qui dissous un peu le sable et apporte du carbonate de calcium ( réacteur à calcaire )

contrairement, le glucose doit être injecté à la pompe doseuse et il faut suivre l'évolution car plus de NO3 = stockage massif de sucre inutile enfin, c'est """galère """
avatar
mimile

Messages : 437
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 68
Localisation : sainte maxime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  Joé le Mar 7 Oct 2014 - 13:05

Bonjour Mimile,

la dangerosité du système est sans aucun doute (je suppose) la production d'hydrogène sulfuré. D'après toi, qu'elles sont les étapes importantes pour démarrer un bac Jaubert avec du soufre sans prendre de risques?

@+
avatar
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 53
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  mimile le Mar 7 Oct 2014 - 14:24

pour démarrer ,
il faut à tout prix respecter le sacro saint temps de stabilisation .
avant de dégrader assez de NO3 pour lancer le processus, il faut en produire,
je sais : c'est évident , mais non !!!!!!!!!!!!
au début d'un bac, tout le monde affirme: je n'ai pas vu la montée de NO2 c'est une erreur, elle DOIT se produire car, si le cycle ne s'est pas mis en place, à la moindre introduction de vivant, c'est la cata , les bactéries vont tellement travailler qu'elles vont se mettre elles mêmes en situation dangereuse et produire ce foutu gaz sulfuré ( que l'on retrouve dailleurs souvent dans des coins mal remués de Jauberts en bonne santé )
voilà ce que j'ai mis pour 30 litres

et voilà pour 3000

avatar
mimile

Messages : 437
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 68
Localisation : sainte maxime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  Joé le Mar 7 Oct 2014 - 16:39

Ok, donc si j'ai bien compris il faut polluer le bac pour obtenir des nitrates, mais de préférence sans vivants afin de stabiliser le cycle sans risque. Il est préférable d'utiliser des billes de soufre ou de la poudre?


J'ai retrouvé un article de Marc Langouet: dénitratation sur soufre

@+

avatar
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 53
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  mimile le Mar 7 Oct 2014 - 20:47

j'utilise des billes je trouve ça plus sympa à manipuler.

tout bon bac marin devrait être pollué artificiellement pour un démarrage tip top avant d'introduire qui que ce soit de vivant
avatar
mimile

Messages : 437
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 68
Localisation : sainte maxime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  mimile le Mar 7 Oct 2014 - 20:50

oui, Marc Langouet a fait de très bons articles sur les dénitrateurs
avatar
mimile

Messages : 437
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 68
Localisation : sainte maxime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  nathan 51 le Mar 7 Oct 2014 - 23:56

mimile a écrit:.

tout bon bac marin devrait être pollué artificiellement pour un démarrage tip top avant d'introduire qui que ce soit de vivant
Suis bien d'accord avec ça
avatar
nathan 51

Messages : 617
Date d'inscription : 15/04/2013
Age : 29
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  Joé le Mer 8 Oct 2014 - 12:08

Hello,

oui, mais après le pic de pollution il faut surtout s'assurer que tous les paramètres (surtout les NO2) soient corrects sinon c'est la cata!

Bon, il va falloir qu'un jour j'essaie cette méthode sur un petit bac pour vérifier les avantages et les inconvénients.

@+
avatar
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 53
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  Joé le Mar 21 Oct 2014 - 13:38

Hello,

petite précision qui à son importance : il n'y aucun rapport direct entre la nitrification et la production d'hydrogène sulfuré. Ce gaz est produit, en milieu anoxique, par la décomposition de matières organiques (elles contiennent toutes du soufre). En aquarium sa production peut être favorisée par une trop faible oxygénation de l'eau et une ammonification (oxydation des déchets organiques, par des bactéries ammonifiantes, produisant du NH4+) insuffisante. L'hydrogène sulfuré est un gaz toxique, mais, dans un aquarium fortement éclairé et dont l'eau est sursaturée en oxygène, la présence de zones réduites (noires) sous quelques pierres ou dans des coins, ne présente aucun risque, à condition qu'il y en ait peu. En effet, au contact de l'oxygène, l'hydrogène sulfuré est rapidement oxydé en soufre ou en sulfate. Dans une eau riche en oxygène, le sulfate n'est pas réduit en hydrogène sulfuré.

@+
avatar
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 53
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  mimile le Mar 21 Oct 2014 - 17:25

oui, effectivement, l'hydrogène sulfuré en petites quantités n'est pas dangereux .

ce qui est dangereux par contre c'est d'ajouter du soufre dans un bac très pollué en NO3
en effet, ils risquent d'être dégradés en NO2 très toxiques et si la réaction va plus loin en amoniac MORTEL
il faut y aller très tranquille avec les dénitrateurs au soufre
avatar
mimile

Messages : 437
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 68
Localisation : sainte maxime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  Joé le Mar 21 Oct 2014 - 19:25

entièrement d'accord avec toi Mimile.

@+
avatar
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 53
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  nathan 51 le Mer 22 Oct 2014 - 3:43

Le soufre n'a pas pour propriété de transformer les Po4 aussi ?
Je trouve la démarche plutôt surprenante, les lit de sable épais sont pas réputé pour être des pompes à No3 naturellement ?
avatar
nathan 51

Messages : 617
Date d'inscription : 15/04/2013
Age : 29
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  mimile le Mer 22 Oct 2014 - 19:59

oui Nathan, un Jaubert marche en principe tout seul
sauf que l'on a tous un problème !!!!!!!!!! on aime trop alors on surpeuple un peu
avatar
mimile

Messages : 437
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 68
Localisation : sainte maxime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  nathan 51 le Jeu 23 Oct 2014 - 13:33

Rolling Eyes ^^
Et en ce qui concerne le soufre ? Ca à bien des propriété réducteur de Po4 ?
J'ai lue que les poches naturel de h2s transforme en partie (faible) le Po4 dans les lits de sables épais.

avatar
nathan 51

Messages : 617
Date d'inscription : 15/04/2013
Age : 29
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  mimile le Jeu 23 Oct 2014 - 13:42

non, je ne pense pas ,
je suis toujours à la recherche de réducteur de po4
avatar
mimile

Messages : 437
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 68
Localisation : sainte maxime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  Joé le Jeu 23 Oct 2014 - 13:43

nathan 51 a écrit:Je trouve la démarche plutôt surprenante, les lit de sable épais sont pas réputé pour être des pompes à No3 naturellement ?

Bonjour Nathan,

la démarche est sans doute surprenante, mais il y a quelque temps j'ai fait la relation entre un Jaubert et un DSB et cela m'a valu les frondes de certains membres du forum qui n'imaginaient pas un bac Jaubert sans plénum. Alors je me suis dit, pourquoi ne pas utiliser ce fameux plénum qui colle à l'image d'un Jaubert afin de rendre cette méthode encore plus efficace.
J'ai donc fait quelques recherches et je suis tombé sur les articles de Marc Langouet qui avait utilisé du glucose, mais aussi du soufre afin de baisser les NO3 lorsque cela s'avérait nécessaire. Eh oui, les pierres vivantes et le sable épais ne sont peut-être pas des pompes à nitrates comme tout le monde le prétend! Et si c'était vraiment la cas les aquariophiles n'auraient pas le souci de gérer régulièrement les NO3 dans leur bac.
L’efficacité d'un lit de sable épais repose sur un processus de percolation induit par le phénomène d'advection et de sa capacité à véhiculer des matières organiques dissoutes et des microparticules organiques dans les couches profondes du sédiment d'un aquarium. Dans un aquarium chargé en pierres vivantes et parfois en coraux posés directement sur le sol, comment le carbone peut-il atteindre efficacement les couches profondes (10cm voire plus) de sédiments???

Pour le moment, je ne sais pas si le glucose est plus facile et moins dangereux à utiliser dans le plénum que le soufre, mais je pense que nous devons nous y intéresser.

@+
avatar
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 53
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  nathan 51 le Jeu 23 Oct 2014 - 14:20

Oki, oki.
Ils faut que je refasse des testes sur mon bac (dsb), mais j'ai jamais décelé de No3. C'est d'ailleurs c'est un problème car les Po4 sont plus difficilement transformé.
Je pense carrément à faire des ajouts de No3...

Il faudrait plus de retour avec les DSB mais je pense que le DSB a une activité bactérien au moins 2x plus intense. Je dis ça par rapport à la surface disponible plus importante, pour cause la granulométrie plus fine.
Franchement j'ai pris conscience du pouvoir épurateur des bactérie au démarrage de mon dsb. 50 de No3 au démarrage, et sans rien faire du tout, sans équipement de filtration, rien, en 2-3mois j'étais à 0 au teste.
affraid choqué le nathan lol!

Peut être que le lit de sable du jaubert ne fournit pas assez de support bactérien (surtout au niveau de plenum) et donc faudrait-il peut être plutôt agrandir le lit de sable par rapport à la population désiré. Ou alors retirer le plenum lol!

Sur un DSB la partie anaérobie est composé de sable ultra fin, type boue, qui fournis un énorme support bactérien, c'est pas le cas d'un jaubert.

Le problème de cette méthode au soufre c'est qu'elle n'est pas durable, pas régulier dans la diffusion et surtout dangereuse si on maîtrise mal les procédés.

Ps: pour relier ce sujet avec ton bac expérimental avec des No3 à 25, c'est peut être donc pas un manque de carbone comme je l'ai pensé, mais un manque de support plutôt.

Ne m'en veillez pas j'expose des hypothèses personnelles lol!

@+
avatar
nathan 51

Messages : 617
Date d'inscription : 15/04/2013
Age : 29
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  Joé le Jeu 23 Oct 2014 - 15:12

nathan 51 a écrit:Le problème de cette méthode au soufre c'est qu'elle n'est pas durable, pas régulier dans la diffusion et surtout dangereuse si on maîtrise mal les procédés.

Peut-être, mais il va falloir le prouver avant d'avancer des affirmations!

nathan 51 a écrit:Ps: pour relier ce sujet avec ton bac expérimental avec des No3 à 25, c'est peut être donc pas un manque de carbone comme je l'ai pensé, mais un manque de support plutôt.  

Tu as raison de relier le sujet à mon bac expérimental, mais la propreté du sable lors de son démontage a prouvé la présence de nombreuses bactéries. Elles sont donc bien là mais partiellement inefficaces. Pourquoi scratch ?

@+
avatar
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 53
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  mimile le Jeu 23 Oct 2014 - 20:32

en tout cas, chez moi, ça marche ,
je ne peux pas dire pourquoi par contre il semblerait que l'ajout de glucose ( indépendament du soufre ) semble bénéfique pour les PO4, mais je cherche encore
avatar
mimile

Messages : 437
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 68
Localisation : sainte maxime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  chrysopolis le Ven 24 Oct 2014 - 7:19

bonjour,

scientifiquement parlant je n'ai pas grand chose à vous apporter.

quand j'ai commencé les bacs d'eau de mer il y a 25 ans maintenant nous parlions déjà de la dé-nitratation autotrophe sous soufre (à cette époque je fréquentais assidûment le club de l'aquarium de Nancy) et il circulait également la méthode "glucose" qui même des avis  des spécialistes locaux (qui eux étaient de vrais scientifiques) était une véritable galère.

je vais faire un parallèle si vous me le permettez avec mon expérience personnelle.

nous fabriquions nos appareils avec des pompes doseuses pour qu'il y ai un minimum de débit et à la sortie nous ajoutions une bonne vielle colonne d’aragonite pour neutraliser l'eau acide qui sortait du soufre (le ph avait été relevé à l'époque, bien que je ne me souvienne plus des valeurs, celui-ci et de mémoire était très bas, d'ailleurs la colonne d’aragonite baissait régulièrement).

sur le principe l'idée de mettre du soufre dans le plénum est à mon sens censé, seulement (et je me base sur mes connaissances qui sont loin, très loin des vôtres en la matière) le sol que nous utilisons est composé de coquille d’huître, escargot et autres petites bestioles à coquille, si mémoire est bonne ces coquilles sont constituées pour une bonne part de potassium et de phosphore sous forme carbonaté.
n'avez-vous pas peur d'apporter plus d’éléments "merdeux" de ce type que ce que le bac peut en consommer, il est bien évident que le plénum libère ces éléments mais à dose homéopathique que le bac (ou du moins ses habitants) consomment.

je me souvient d'un ami (à l'époque j'étais au club d'aire France à Paris) qui sous le couvert d’apporter les éléments nécessaire à la croissance des coraux avais mis du grit pour pigeon (mélange de coquille d'huitres et  d'autre trucs à coquille de la mer pour les pigeons) dans son RAC.

Nota : à mon sens l'apport de ce grit était de la pure pingrerie car il n'est pas imaginable de penser que ces coquilles ont la même composition que l'aragonite.

les conséquences ne sont pas fait attendre bien longtemps, il a vu rapidement monter les phosphates dans sont bac, ces derniers ont disparus concomitamment avec le retrait de ce mélange et des gros changement d'eau.

vue que le ph dans un rac n'est pas très loin de celui en sortie d'un réacteur à soufre, je me dis qu'il doit en être de même dans un plénum anaérobie dopé au soufre.

mes écrits ne sont que le fruit de ma réflexion mise en parallèle avec quelques expérience personnelle et je n'ai malheureusement pas grand chose pour étayer ma théorie mais je penses que c'est une piste à ne pas négliger.

chrysopolis

Messages : 181
Date d'inscription : 27/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufre et glucose

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum