Les caulerpacées

Aller en bas

Les caulerpacées Empty Les caulerpacées

Message  Joé le Mar 14 Fév 2012 - 19:11

Intérêt et influence de la culture des caulerpacées en aquarium:

Les algues ont malheureusement très peu de place dans nos aquariums récifaux et pourtant elles présentent de nombreux avantages.

- Les algues constituent un environnement favorable à l'établissement d'une microfaune très importante dans le cycle biologique des microparticules nutritives. Évoquons notamment les poissons- mandarins qui se ne nourrissent essentiellement de ce type d'organismes.

- Les caulerpacées comme les chlorophycées, représentent une ressource trophique pour de nombreuses espèces de poissons. Par ailleurs, le développement et la croissance de caulerpes contribuent au maintien de l'hygiène de l'aquarium, ainsi qu'a la vitalisation permanente de l'ensemble de la faune de l'aquarium.

- Les caulerpes produisent et libèrent dans le milieu marin des acides organiques, ainsi que d'autres substances indispensables, telles des vitamines et des acides aminés.

- Outre la production de substances vitales essentielles, les touffes saines et vivaces de caulerpes absorbent des molécules azotées (nitrates) et des phosphates, largement impliquées dans la détoxification de l'eau de l'aquarium.

- Les algues et notamment les caulerpacées cultivées en aquarium ont un impact fondamental sur la qualité de l'eau:

1) fixation et assimilation des métaux lourds.
2) neutralisation de substances toxiques.
3) production de stimulants de croissance.
4) sécrétion de matières actives contre les bactéries pathogènes.
5) en s'opposant à la tendance permanente à l'acidification du milieu, par effet-tampon.

Caulerpa Taxifolia.
Les caulerpacées Cauler10

Caulerpa Prolifera
Les caulerpacées Prolif10

Caulerpa Racemosa
Les caulerpacées Cauler11

@+


Joé
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 54
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  Max44 le Mar 14 Fév 2012 - 23:38

En parlant de caulerpes, j'ai souvent lu des témoignages de "lyse" de la totalité des caulerpes d'un bac, avec des conséquences variables.

Ce phénomène est il un risque sérieux ? Y a t'il des techniques pour l'éviter ?

(je me renseigne, je compte en mettre dans mon refuge Wink )
Max44
Max44
Conseiller

Messages : 1641
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 36
Localisation : Loire-Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  Joé le Mer 15 Fév 2012 - 11:38

Bonjour Max,

D'après mes souvenirs le phénomène de "Lyse" chez les caulerpes est un mode de reproduction. Soudainement, pour une raison qui reste (pour moi) inconnue, une grande parties des algues cultivées dans l'aquarium se mettent subitement à dépérir, ne laissant qu'une enveloppe blanchâtre apparemment vide de son contenu.
Parallèlement se manifeste une forte turbidité de l'eau, mais qui disparaît en quelques heures. En fait, elle relargue des gamètes (minuscules organismes mobiles). Les gamètes fusionnent, puis se fixent et régénèrent une nouvelle plante.
C'est un événement heureux, mais il y a un gros bémol. La mort inéluctable de nombreux gamètes va provoquer une pollution du milieu entier.
C'est la raison pour laquelle il vaut mieux privilégier en aquarium des espèces penniformes, telles Caulerpa Taxifolia et Caulerpa Sertularoides, par rapport à d'autres, telles Caulerpa Prolifera, en raison de la rareté des phénomènes de sporulation chez ces végétaux.
Certains aquariophiles éclairent 24/24 (dans le cas d'une décante) afin d'éviter ce phénomène de reproduction.

@+
Joé
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 54
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  Joé le Mer 15 Fév 2012 - 18:18

La question de Max étant très importante, voici l'analyse de Jean Jaubert concernant ce phénomène:

Les algues du genre Caulerpa ont de nombreuses vertus, mais un inconvénient majeur dans les aquariums chargés en poissons et surtout dans les petits volumes.
Elles se reproduisent sexuellement, en général au moins une fois par an. Tout le contenu (ou presque) de la plante se transforme alors en gamètes (voir les détails dans l'article joint en attache, page 44 et suivantes). Ces gamètes sont massivement déversés dans l'aquarium avec des matières organiques (probablement des résidus de cytoplasme). L'eau se trouble et la consommation d'oxygène (DBO) augmente au point de menacer les poissons d'asphyxie.
Si c'est le cas (essoufflement avec, le cas échéant, stationnement sous la surface de l'eau) il faut changer immédiatement une bonne partie de l'eau et donc avoir une réserve prête. Ceci suppose que l'on ait prévu le problème : ce qui est possible à condition d'observer l'algue quotidiennement avec attention. Cette observation permet, en effet, de détecter le changement de couleur et la réticulation du cytoplasme qui précède de 12 à 24 heures l'émission des gamètes.

Si les poissons ne sont pas menacés d'asphyxie (respiration normale) on peut laisser les choses en l'état et le problème se résorbe généralement de façon naturelle en 2 ou 3 jours. Il faut toutefois rester très attentif et ne pas hésiter à changer de l'eau si l'aquarium ne s'est pas significativement clarifié au bout de 24 heures.

Dans l'eau trouble, chargée de gamètes, les coraux, les anémones et les bénitiers sont rétractés.

Le même phénomène se produit chez les algues du genre Halimeda (famille des Caulerpales) et j'ai aussi observé des déversements massifs de produits génitaux dans des bacs contenant des anémones du genre Entacmaea.

Jean Jaubert

.

Les caulerpacées Cauler12

Les caulerpacées Cauler13

Les caulerpacées Cauler14

@+
Joé
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 54
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  Joé le Mer 14 Mar 2012 - 17:17

Bonjour,

Les caulerpes présentent de nombreux avantages, mais il faut garder à l'esprit que le phénomène de "Lyse" peut s'avérer dangereux pour tous les habitants d'un aquarium. Par conséquent, je recommande vivement l'utilisation de caulerpes uniquement dans une décante et ceci pour deux raisons:
- Il est plus facile d'isoler rapidement un bac à décante afin d'éviter une contamination (phénomène de "Lyse") fatale du bac principal.
- La deuxième raison concerne la prolifération rapide des caulerpes qui sera facilement maîtrisable dans une décante alors que dans le bac principal au contraire il sera très difficile de stopper son invasion.

En résumé, oui pour les caulerpes, mais uniquement dans un bac à décante Wink

@+

Joé
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 54
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  ayo37 le Sam 5 Mai 2012 - 10:24

Bonjour à tous
Je viens relancer un peu se sujet qui en ce moment me préocupe pas mal.
Voilà dans mon Jaubert déporté j'envisage de mettre de la Caulerpe pour plusieurs raisons.
1 - biens faits sur les paramètres
2 - refuge pour biodiversité
3 - esthétisme
4 - nourriture pour futur population etc.....
La variété que je pense introduire c'est Caulerpa Sertularoides ou Prolifera.
Mes questions :
Est-il possible de les maintenir avec éclairage T8?
Un brassage faible peut-il leurs suffir ?
Y a t-il une variété + recommandé que les autres ?
Le phénomène de "Lyse" est-il inévitable ?
et donc est-ce que les avantages en valent la chantelle?
Merci d'avance

ayo37
ayo37

Messages : 507
Date d'inscription : 19/01/2012
Age : 37
Localisation : ORLEANS

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  Manu72 le Sam 5 Mai 2012 - 11:32

ayo37 a écrit:
Est-il possible de les maintenir avec éclairage T8?
Oui sans problème. Sur mes refuges j'ai essayé différentes sources de lumière. T8, T5, fluo compact ou ampoule cfl pour la croissance des plantes.

Un brassage faible peut-il leurs suffire ?
oui, souvent dans les refuges il n'y a pas de pompe et le débit avec le bac principal est faible.

Le phénomène de "Lyse" est-il inévitable ?
Je n'en sais rien. Pour l'éviter il est possible d'éclairer 24h/24 (ce que je fais avec la méthode miracle mud). Mais je ne sais pas si cela sera bon pour le fonctionnement du jaubert .... Question

Ce que je me demande avec les algues en jaubert, c'est l'effet de leur "enracinement" dans le sol du lit de sable. Cela ne perturbe-t-il pas la percolation ? Les caulerpes par leur rhizome modifient aussi les conditions oxiques du substrat dans lequel elles se fixent pour pouvoir y puisser les nutriments dont elles ont besoin. Quel effet sur le fonctionnement ?

A+
Manu
avatar
Manu72

Messages : 28
Date d'inscription : 02/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  Joé le Dim 6 Mai 2012 - 12:58

Bonjour Manu,

Apparemment l'enracinement des caulerpes ne pose pas de problème sur le fonctionnement d'un sol Jaubert, mais il faut toujours rester prudent avec la prolifération de ses algues.

@+
Joé
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 54
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  Joé le Mar 8 Mai 2012 - 12:50

Bonjour,

- Il y a t-il un risque avec l'enracinement des caulerpes dans un sol "Jaubert"?
- Les caulerpes peuvent-elles modifier les conditions oxiques du substrat dans lequel elles se fixent pour pouvoir y puiser les nutriments dont elles ont besoin?

Réponse de Jean Jaubert:

Oui, à l'image de certaines phanérogames marines, certaines caulerpes (en particulier Caulerpa taxifolia) réduisent les substrats fins et riches en matière organiques dans lesquels elles enfoncent leurs rhizoïdes (pseudo racines).

Des matières organiques produites par photosynthèse, excrétées par les rhizoïdes et métabolisées par des bactéries sont impliquées dans ce processus. La rhizoïdosphère (c'est à dire la portion de substrat emprisonné dans chaque buisson de fins rhizoïdes) devient rapidement une « bulle » anoxique, noire et riche en hydrogène sulfuré (photo). A l'intérieur de cette « bulle » des bactéries fixent de l'azote moléculaire et libèrent des nutriments azotés. Ces nutriments nourrissent les caulerpes et d'autres bactéries qui décomposent certaines matières organiques détritiques qualifiées de réfractaires (Chisholm et Moulin, 2003).
En aquarium, le seul risque est (à ma connaissance) lié à la libération, en seulement quelques minutes, d'une grande quantité de matières organiques (résidus de cytoplasme, métabolites secondaires toxiques) et de gamètes. Ce phénomène se produit lors de la reproduction sexuée qui peut concerner subitement la plupart des (parfois toutes les) caulerpes d'un bac. Les métabolites secondaires toxiques (caulerpine, caulerpényne etc.) sont instables. De ce fait, ils perdent très rapidement leur toxicité et ne font qu'incommoder passagèrement les habitants de l'aquarium. En revanche la décomposition des matières organiques, des enveloppes des thalles vidés de leurs contenus et des gamètes morts peut perturber momentanément l'équilibre du bac.

Jean Jaubert


Les caulerpacées Rhizos10
Joé
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 54
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  Manu72 le Mar 8 Mai 2012 - 15:21

Merci pour cette réponse.

Donc, des caulerpes avec des rhizoïdes entrant dans le sol n'est pas un problème pour le fonctionnement du lit de sable, si je comprend bien.

Manu
avatar
Manu72

Messages : 28
Date d'inscription : 02/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  Joé le Mar 8 Mai 2012 - 19:54

Yes.
Joé
Joé
Admin

Messages : 6905
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 54
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  ayo37 le Jeu 10 Mai 2012 - 21:46

Dans l'ensemble ce ne sont que des bonnes nouvelles!!!! Very Happy
Je viens d'introduire une Caulerpa Sertularoides dans mon Jojo déporté afin de favoriser le déveloveppement de la micro faune et bien evidemment profiter des avantages d'une Caulerpe.
Cette dernière est juste magnifique, elle ressemble beaucoup à la Taxifolia dans sa forme.
En revanche j'ai été très surpris car elle a quasiment cherché instantanément à enfoncer ses rhizoides dans le sable. En quelques minutes c'était fait. bleuffant.. Shocked ..
ayo37
ayo37

Messages : 507
Date d'inscription : 19/01/2012
Age : 37
Localisation : ORLEANS

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  ayo37 le Mer 16 Mai 2012 - 10:23

Bonjour
Je viens relancer un peu le sujet en posant une question toute bête mais rien de tel que vos expériences.
Ma nouvelle Caulerpe a l'air de bien se plaire dans son environnement car je vois déjà quelques pousses c'est donc bon signe. Dans l'immédiat je laisse faire pour que cette dernière s'étoffe un peu mais je sens qu'il va falloir que j'envisage vite de la limiter car en une semaine ça a déjà bien évolué notamment les rhizoides qui s'étalent.
Alors ma question :
Y a t-il une manière de les tailler spécifique ?

Merci d'avance
ayo37
ayo37

Messages : 507
Date d'inscription : 19/01/2012
Age : 37
Localisation : ORLEANS

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  Abyss-1 le Mar 10 Juil 2012 - 22:42

Aurait tu une photo??

Étant jardinier, je peux dire que la "taille" de plante dépend essentiellement de sa ramification, du type de feuillage et de sa vitesse de croissance.
Une coupe du feuillage maintien le format désiré de la plante, et provoque très souvent une plus grande ramification de celle-ci.
Certaines espèces nécessitent une "taille" spécifique, mais là encore, tout dépend de l'effet désiré (floraison abondante, forme particulière, fructification productive ou esthétique....)

La coupe du "feuillage" de certaines plantes (surtout celles à rhizomes) ne font qu’accélérer le développement des racines et donc de la superficie coloniser par ces plantes.
Il est parfois alors nécessaire de diviser le complexe racinaire afin de contenir la plante.
Je partage des plantes de nénuphars chaque année en y allant franchement au sécateur, dans les racines de la plante, de + le reste des racines et les sédimentations dût à tout ce qui tombe naturellement dans l'étang font le boulot pour reboucher le trou.
Et le pire, c'est que si je faisais pas ça, mon nénuphar étoufferais les autres plantes (que je dois diviser aussi).
Un pot ou une barrière racinaire peu faciliter la contention de ces racines (ex: bambou ou le nénuphar dans un pot au fond de l'étang et pas planter comme le mien, à même la vase).
Il te suffira alors de savoir la profondeur racinaire de ton algue pour la "contenir" beaucoup plus facilement. (juste un cylindre de plastique dépassant peu du sol et s'enfonçant juste en dessous du niveau des racines suffirait).

La coupe du feuillage devrait même fournir un petit complément nutritif en algues aux poissons qui aiment.
Abyss-1
Abyss-1
Conseiller

Messages : 577
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 35
Localisation : Bruxelles/Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  wolf94 le Dim 3 Juin 2018 - 15:29

Il a été dit que la caulerpa prolifera ne poserait pas de problème dans un bac jaubert.

Même en bac principal ?
Même si les racines rhyzomes s'enfoncent profondément dans le substrat ?

Je trouve cela étonnant.

J'envisage, pour des questions de sécurité et ou septicisme, d'enfoncer un verre plein de sable dans le bac et de le laisser depasser 1 ou 2cm pour controler les rhyzomes éventuellement.
Cela pourrait il être une bonne méthode ?
wolf94
wolf94

Messages : 265
Date d'inscription : 01/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Les caulerpacées Empty Re: Les caulerpacées

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum