Être ou ne pas être Jaubert ? telle est ma question

Aller en bas

Être ou ne pas être Jaubert ? telle est ma question

Message  Invité le Ven 3 Fév 2017 - 16:28

Le choix de la méthode Jaubert est généralement justifié par les arguments suivants :

- Economie matérielle et énergétique
- Confort sonore
- Simplicité de maintenance et d'entretien
- Préservation du plancton de la micro et meiofaune
- Condition favorable à la survie des invertébrés filtreurs

L'objectif de ce post n'est résolument pas de débattre sur ce résumé avantageux mais d’aborder le choix du système Jaubert sous un angle - comment dire ? - ... plus philosophique.

Je me suis bien souvent interrogé sur les raisons de ma tendance personnelle à privilégier toujours une pratique "naturelle" de l'aquariophilie ( Walstad puis Jaubert ).  La qualité "naturelle" appliquée à un aquarium peut être discutée mais chacun comprendra qu'elle s'oppose ici commodément et vulgairement à celle "d'usine à gaz".

En quoi l'emploi d'une "usine à gaz" pour faire tourner un récifal me dérange t-il ? J'aurais pu, il y quelques années, répondre à ce questionnement en avançant que cette machinerie, par son matérialisme outrancier, gâchait l’intérêt contemplatif que j'accorde fondamentalement à un aquarium. Mais aujourd'hui "l'usine à gaz" est si bien dissimulée dans des meubles adaptés et son fonctionnement est de plus en plus silencieux qu'elle peut ne perturber en rien l'esthétisme d'un récif captif.

En vérité, il y a dans mon choix d'une maintenance aquariophile "naturelle" l'expression d'un acte de foi... de confiance en la Nature. Il y a dans mon application de la méthode Jaubert une mise en pratique inconsciente de la philosophie du laisser-faire, du non-agir. Plutôt que de s'imposer par des armes mécaniques ou chimiques le "Jauberiste en esprit" que je suis veut se contenter d'accompagner le Principe naturel animant son récifal ; il l'écoute attentivement afin d'essayer de lui apporter la matière juste, le matériel adapté, afin qu'il puisse exprimer de manière optimale sa dynamique vitale.

J'ai souvent remarqué que certains aquariophiles, alors que je voulais admirer le contenu de leur bac, s'empressaient d'ouvrir leurs meubles pour me montrer le matériel fonctionnel. C'est un peu pour moi comme si on ne pouvait pas apprécier la douce chaleur d'une habitation sans connaître la marque et la technologie de la chaudière domestique ou profiter du confort d'une berline de luxe sans ouvrir le capot du moteur pour le voir briller. Je pense que l'on retrouve en aquariophilie les deux tendances existentielles essentielles de l'être humain : le matérialisme et le spiritualisme ; et que quand l'une ou l'autre d'entre elles se fait extrême il y a fatalement quelque part un déséquilibre.  

Alors, j'assume : bien moins que par des considérations techniques, économiques ou politico-écologiques, mon choix de la méthode Jaubert est essentiellement dicté par une orientation existentielle qui ne se réduit pas à la pratique aquariophile ! Je sais et je reconnais que j'ai besoin de la technologie pour viabiliser mes aquariums ; néanmoins, le veau d'or ne parvient jamais à détourner mon adoration de la Nature qu'ils retiennent prisonnière.

Il s'agissait là, j'en conviens, d'une réflexion auto-centrée. Mais, puisque "Jaubert" lui sert ici de véhicule, son étalage sur ce forum ne me semble pas déplacée. Jaubert

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être ou ne pas être Jaubert ? telle est ma question

Message  Stomias le Mar 7 Fév 2017 - 21:50

Comme les échanges ont évolués vers le hors sujet, je ferme cette discussion. Si vous avez des réclamations concernant ma décision, vous êtes priés de m'en faire part par MP. Merci.
avatar
Stomias
Modérateur / Conseiller

Messages : 2672
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 64
Localisation : Loiret (45)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum