La nématofaune, biomasse essentielle du sable vivant

Aller en bas

La nématofaune, biomasse essentielle du sable vivant Empty La nématofaune, biomasse essentielle du sable vivant

Message  José Chesnel le Sam 17 Fév 2018 - 12:13

La nématofaune

Vous avez probablement déjà constaté dans vos lits de sable de minuscules vers fouisseurs ne dépassant pas pour la plupart le millimètre de longueur corporelle. Ceux que vous pouvez voir à l’œil nu sont généralement ceux dont la couleur foncée contraste avec celle du sable clair. Mais il y en a des blancs, des beiges et même des transparents que vous ne pourrez distinguer dans la masse sableuse, contre la vitre, qu'à l'aide d'une loupe. Ceux mesurant le millimètre sont des géants mais la très grande majorité d'entre-eux ne dépassent pas la longueur de 10 μm, soit 0,01 mm ! Ce sont les nématodes.

Les nématodes ne sont pas les animaux auxquels on pense immédiatement qu'en on évoque l'endofaune présente dans nos lits de sable et pourtant on estime que les nématodes marins libres ( en opposition aux nématodes parasites ) représentent le taxon le plus important dans les sédiments marins et on estime leur nombre à 10 000 individus par centimètre carré de sable ou de terre ( présent dans les interstices humide de tous les sols ) ! Autant dire que ces vers, dont on a probablement pas fini de découvrir les espèces ( 20 000 environ à ce jour ) constitue une biomasse détritivore essentielle dans nos lits de sable épais.

Les nématodes n'ont pas tous le même régime alimentaire selon les espèces ; certains sont carnivores ( restes de nourriture carnée, poisson et crustacés entre autres ), d'autres phytophages ( restes de nourriture végétal et de micro et macro algues mortes ), d'autres encore bactérivores ( bactéries mortes ) ou fongivores ( champignons ). Il existe aussi  des nématodes omnivores rassemblant tout en un l'ensemble des qualités détritivores énumérées ci-dessus !

Les nématodes sont aucun doute les vers fouisseurs qui descendent le plus profondément dans le lit de sable et j'en ai déjà aperçu des gros ( 1 mm ) au fond de DSB de 20 cm d'épaisseur. Si l'on tient compte de leur biomasse on peut en déduire que, outre leurs rôles de décomposeurs, ils jouent aussi un rôle majeur dans la dynamique physico-chimique du sol ( bioturbation ) et empêchent certainement la formation de zones réductrices absolument dépourvues d'oxygène .

Bref, vous l'avez compris, je considère que la nématofaune participe substantiellement de la qualité de "vivant" que l'on attribue à un sable.

Bon week-end à tous !

José Chesnel
Documentation référentes ( liens )

file:///C:/Documents%20and%20Settings/Utilisateur/Mes%20documents/Downloads/238006.pdf ( Copier et coller ce lien dans votre moteur de recherche )

http://www.theses.fr/2009AGUY0278 ( accès public sous condition )

http://www.supagro.fr/ress-pepites/processusecologiques/co/2_Biologieetphysiologie.html

https://www.rts.ch/la-1ere/programmes/monsieur-jardinier/themes/plantes-question-de-developpement/7496477.html/BINARY/Les%20n%C3%A9matodes%20utiles%20(suite).pdf


http://aquamicrofaune.e-monsite.com/blog/nematodes-1.html
José Chesnel
José Chesnel
Admin

Messages : 442
Date d'inscription : 09/02/2018
Age : 52
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum